Comment réussir le choix des suspensions pour les pièces de la maison ?

Des suspensions qui cognent la tête au passage ou une lumière éblouissante sont des expériences désagréables que vous voudrez éviter lors du choix de vos plafonniers. Il est donc crucial de tenir compte de l’adéquation des dimensions du luminaire ainsi que des règles d’esthétiques que nous dévoilons dans cet article.

Des conseils pour sublimer des pièces avec des suspensions

Au-delà du souci de préserver le confort, le choix d’une suspension doit également apporter de l’esthétique à la pièce. Ainsi, pour créer un climat épuré et séduisant, tournez-vous vers les modèles de plafonniers scandinaves. Pour obtenir d’information sur ces derniers, faites un tour sur le site boutica-design.fr. Par contre, pour un décor tendance et moderne, choisissez les suspensions à fil. Les adeptes de décor industriel profiteront des plafonniers en métal. Avec leurs nombreux bras, il devient possible de choisir à volonté l’orientation de la lumière. Les ensembles de plafonniers et d’applique décorative sont des choix adaptés pour apporter de la lumière sur la table du salon. Afin de maintenir le confort de votre zone de travail, privilégiez une lumière douce et optimisée. Pour finir pour faire de votre chambre un cocon de détente, misez sur des plafonniers en tissu. Ils ont l’avantage de diffuser une lumière tempérée et surtout relaxante.

Miser sur l’adaptabilité entre les dimensions des suspensions et l’espace à éclairer

Les dimensions d’une suspension influencent l’optimisation de l’éclairage d’un espace. Le diamètre du luminaire est l’un des premiers éléments à prendre en compte. Ainsi dans une petite pièce d’environ 10 m², il est convenable d’installer un luminaire d’environ 35 cm de diamètre. Par contre, les suspensions de plus de 60 cm sont plus adaptées aux pièces de plus 20 m² de superficie. Au-delà du diamètre, il faut également tenir compte de la hauteur du luminaire. La définition de ce critère est fonction de l’usage envisagé pour le plafonnier. À ce titre, pour l’éclairage d’une table à manger il convient de choisir une suspension assez proche du plancher. Par exemple, un écart de 1,6 m entre la suspension et le sol sera adéquat. Pour un éclairage classique des pièces telles la cuisine ou la chambre de repos, misez votre choix sur un luminaire haut. Dans ces conditions, un écart d’environ 2,20 m serait approprié. Le but ici, c’est d’éviter que l’installation ne frôle votre tête et pour cette raison, vous devez prendre en considération l’écart entre votre plancher et le plafond pour choisir la hauteur de votre plafonnier.